Etre militant


Etre militant c’est être un adhérent actif.

Le militant a pour missions essentielles :

– Soutenir les valeurs de l’APF
– Défendre la cause des personnes handicapées
– Œuvrer pour une amélioration de la situation de ces personnes
– S’associer aux actions de la Délégation décidées par son Conseil Départementale

Plusieurs formes d’actions sont à sa disposition :

– Représentation
– Revendication
– Actions de soutien et d’accompagnement
– Communication
– Sensibilisation …

Pour être militant, il faut avant tout adhérer à l’APF. Des formulaires d’adhésion sont à votre disposition à la Délégation de Paris. L’adhésion annuelle s’élève à 25 €uros. La première adhésion est gratuite pour les jeunes de moins de 25 ans.

L’Association des Paralysées de France a besoin de toutes les énergies, de toutes les générosités. Son dynamisme permet une adaptation de la société civile aux problèmes que posent le handicap moteur en France.

Le militantisme est un engagement qu’une personne handicapée ou valide choisit pour être force de pression afin, par la pression du groupe, de faire progresser la cause en laquelle elle croît.

A l’Association des Paralysées de France, la cause est celle des personnes handicapées motrices.

Des lieux d’échanges et de réflexion permettent de définir les orientations de notre mouvement. Le Conseil d’Administration et les Conseils Départementaux sont les lieux essentiels  où se réfléchit et se décide l’action du mouvement.

Les adhérents sont fréquemment appelés à participer à cette réflexion en faisant remonter leurs observations à ces instances  dans lesquelles siègent ceux qu’ils ont élus.
Ce fut le cas en 2009 lors de la réalisation du « Plaidoyer de l’APF » auquel tous les acteurs de l’association ont participé. Ce plaidoyer recense toutes les demandes de l’Association  pour l’amélioration de la vie des personnes handicapées.

En 2010, des ateliers composés d’adhérents, de bénévoles et de salariés se sont réunis dans toute la France pour donner leur avis sur les priorités de l’APF. Parallèlement, une enquête IFOP en ligne a permis à tous de s’exprimer.
L’APF se met à l’écoute de ses adhérents dans une démarche de démocratie participative. Ses militants portent son message. Ils sont les véritables vecteurs de l’association.

Etre militant c’est accepter de se fondre dans le mouvement de l’Association et de participer à l’action collective  pour faire grandir la cause qu’elle défend. On est militant pour soi et pour les autres. C’est le contraire de l’indifférence.