L’APF à l’ONU

Publié le 11 juillet 2017 by APF Délégation de Paris

L’APF à l’ONU : le journal de bord

11.07.2017

Suivez la participation de l’APF au Forum politique de haut niveau sur le développement durable réuni à l’ONU, du 10 au 19 juillet, sur le thème de « l’Eradication de la pauvreté et la promotion de la prospérité dans un monde en mutation ». Avec Pascale Ribes, vice-présidente de l’APF, et Véronique Bustreel, conseillère nationale Travail-Emploi-Formation & Ressources.

Pour suivre les débats, cliquez ici
 

Jour 1, lundi 10 juillet : Ouverture du Forum politique de haut niveau pour le développement durable

Une grande première : le thème de la pauvreté des personnes en situation de handicap à l'ONU. Ainsi, dès l’ouverture, lors de son intervention, M. Wu Hongbo, Secrétaire général adjoint des Nations Unies pour les affaires économiques et sociales, cite les personnes handicapées. Il pointe en particulier les personnes en situation de handicap comme une population particulièrement vulnérable et affirme l'importance de collecter des données les concernant.

La journée est ensuite consacrée à un bilan intermédiaire sur les objectifs de développement durable (ODD) et leur mise en œuvre au niveau global et régional, puis à la mise en perspective des effets croisés et de la nature multidimensionnelle de la pauvreté : accès à la santé, au travail, égalité homme/femme, accès aux biens essentiels (eau, nourriture…).

Une première conséquence : la secrétaire générale de l'Unece (Commission économique pour l'Europe des Nations unies, en anglais United Nations Economic Commission for Europe) a demandé à rencontrer une délégation de personnes en situation de handicap représentant l'Europe.

A noter l’après-midi, la prise de parole d’Eeva Tupi qui représente le WDF (Forum mondial des sourds) à l'ONU. Elle souligne que les personnes en situation de handicap sont souvent les plus lourdement touchées par la pauvreté, que les actions engagées pour lutter contre la crise économique doivent s'appliquer aux personnes et à leur famille pour les sortir de la pauvreté, seul moyen d'atteindre le développement durable (DD) pour tous. Elle appelle les Etats à respecter leurs engagements, recommande d'introduire des mesures et politiques pour s'assurer notamment que les personnes en situation de handicap, notamment les femmes, les enfants, les jeunes, les personnes âgées et les minorités indigènes, sont protégées et bénéficient équitablement des programmes d'éradication de la pauvreté, de développement et de création de richesse.

Liker et partager, merci.