Le Comité d’Entente Île de France interpelle la RATP sur l’accessibilité du métro.

Publié le 9 juin 2017 by APF Délégation de Paris

Comité d’Entente d’Ile-de-France des Associations Représentatives de Personnes Handicapées et de Parents d’Enfants Handicapés

COMMUNIQUE DE PRESSE

APPEL à la séance plénière de la RATP

Quand la RATP communiquera-t-elle les 130 rapports techniques de mise en accessibilité du Métro parisien ?

Aller à l’école, au collège, au lycée, à un centre de formation, vers une entreprise pour un 1er stage, ou son travail, accéder à la culture, aux loisirs en Ile de France et à Paris reste un parcours du combattant pour les personnes en situation de handicap, les enfants, les familles, les personnes âgées !

Le Comité d’Entente Régional Ile-de-France (CERIF) réitère sa demande d’une vraie concertation avec les représentants associatifs, la société civile organisée, afin que les opérateurs des transports publics parisiens et franciliens facilitent le quotidien de près de 5 millions de personnes !

Plus de 1 300 000 personnes handicapées et âgées vivent à Paris et en Petite couronne soit près de 20% de la population concernée. Elles demandent que leur liberté de circuler soit respectée, facilitée, organisée et programmée financièrement avant le 13 septembre 2017. Ce jour-là sera choisie la ville organisatrice des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 !

La loi du 11 février 2005 exige :

De la collectivité nationale la garantie des conditions de l'égalité des droits et des chances, selon le principe général de non-discrimination.

• L'article 41 fait obligation aux propriétaires d'établissements recevant du public ou d'installations ouvertes au public de les rendre accessibles d'ici 2015

• L'article 45 fait obligation aux autorités organisatrices de transport d'assurer la mise en accessibilité de toute la chaîne des déplacements, dans le cadre de schémas directeurs d'accessibilité.  

Le CERIF exige :

– Que soient officiellement publiés les 130 rapports techniques réalisés il y a près de trois ans, sur la faisabilité ou non d’une partie du réseau du métro parisien, incluant les dispositifs de mise en sécurité (E.A.S.).

– Que la mise en accessibilité des stations de métro soit intégrée au futur schéma directeur d’accessibilité Ad’AP.

– Que le Comité Central de l’Accessibilité RATP, au sein du Comité de Gouvernance Accessibilité du S.T.I.F soit officiellement saisi des conclusions pour une mise à l’ordre du jour lors de la séance plénière du 23 juin prochain.

– Un autre mode de gouvernance dans les instances de concertation avec les opérateurs, et la mise en oeuvre effective de la mission d’ambassadeur de l’accessibilité de la RATP par la publication d’études techniques réalisées

Contact Presse : cerif@urapei-idf.org – 01 44 85 50 99

Pour réagir à cet article : https://twitter.com/ClaudeBoulang15/status/873070019743174656